Actualités FEDORA : en avant la création ! 
Actualités

FEDORA : en avant la création ! 

13/02/2023
© François Goizé
© François Goizé

Depuis maintenant dix ans, l’association à but non lucratif FEDORA (Le Cercle Européen des Philanthropes pour l’Opéra et la Danse) soutient sans relâche l’innovation et la création artistique.

Établies au sein de l’Opéra Garnier, les équipes de FEDORA œuvrent non seulement en France, mais aussi au-delà de nos frontières, dans toute l’Europe. Sous l’impulsion de son président Jérôme-François Zieseniss et de sa directrice Edilia Gänz, la plateforme a réussi à s’imposer dans le paysage culturel comme un acteur incontournable pour soutenir à la fois des artistes émergents et des projets novateurs, tout en favorisant le développement de nouveaux modèles économiques.


Edilia Gänz et Jérôme-François Zieseniss lors de la soirée de remise des Prix FEDORA le 10 février dernier. © François Goizé

Pour ce faire, l’association peut compter sur un nombre conséquent de philanthropes et de mécènes qui soutiennent deux programmes distincts, à commencer par les prix FEDORA (regroupés cette année sous l’appellation de « la Biennale des prix FEDORA ») récompensant la création lyrique, chorégraphique, digitale et éducative. Les deux prix FEDORA pour l’Opéra et la Danse, en collaboration avec Opera Europa, sont dotés d’un montant de 100.000 euros, celui de l’opéra étant soutenu par The Silver Company et celui de la danse par Van Cleef & Arpels. Le prix pour l’Éducation en collaboration avec RESEO, et le prix pour le Digital en collaboration avec l’IMZ, reçoivent quant à eux une aide de 50.000 euros chacun de la part du cabinet d’avocat Carlara International pour l’un, et de la société Kearney pour l’autre. Quinze à vingt projets sont présentés, présélectionnés par l’association et soumis à un jury de professionnels provenant de l’Europe entière. En France, nous avons ainsi pu découvrir plusieurs productions récompensées telles que Kein Licht, de l’Opéra Comique en 2016, Le Syndrome Ian pour la danse, mené par l’ICI-CNN de Montpellier la même année, et plus récemment Like Flesh de la compositrice israélienne Sivan Eldar, présenté à l’Opéra de Lille en 2021. 

En 2022, c’est le projet Here and there – Untold créé par le Festival O. aux Pays-Bas qui remporte le prix FEDORA pour l’Opéra. Une production évoquant les histoires méconnues de personnes issues de la diaspora qui tentent de trouver un lien, une connexion avec leur patrie d’origine et leur identité dans leur pays d’accueil. La première mondiale aura lieu le 22 avril à Bruges. Le prix Van Cleef & Arpeels pour la danse revient au projet espagnol Mont Ventoux du collectif KOR’SIA, un voyage dans le passé humaniste inspiré de la philosophie de Pétrarque pour y trouver des réponses aux défis du XXIe siècle. Quant au Prix FEDORA pour l’Éducation, il revient au projet (Eine) Winterreise conduit par le collectif Meute, et qui sera présenté en première mondiale au printemps 2024, dans la région des Hauts-de-France. Un opéra original qui propose un échange entre l’œuvre de Schubert et la musique électronique, fruit d’un processus de recherche et de création de trois ans réalisé au sein d’institutions pénitentiaires et psychiatriques en France, en Belgique et au Royaume-Uni. Enfin, le prix pour le digital a été remis au projet britannique The sound voice project mené par le Britten Pears Arts et Sound Voice, qui explore le thème de la voix et de l’identité et qui sera présenté à Aldeburgh, au Royaume-Uni, lors de la saison 2023-2024.


Mont Ventoux – Lauréat du Prix FEDORA – VAN CLEEF & ARPELS pour la danse 2023. © Marianne Menke

L’autre programme lancé en 2021 en collaboration avec Opera Europa, est l’initiative Next Stage, impulsée suite aux conséquences de la crise du Covid pour redynamiser le secteur de l’opéra et de la danse. Grâce au soutien d’une fondation privée, 250 000 euros ont déjà été alloués à des formations professionnelles qui contribuent à créer de nouvelles normes et opportunités dispensées aux équipes artistiques et de direction de maisons d’opéra. L’occasion d’encourager le partage des meilleures pratiques d’apprentissage auprès de leur réseau international qui compte 109 institutions culturelles dans 28 pays différents. 

Depuis 2017, l’association bénéficie d’une aide de 4 millions d’euros provenant du fond Europe Creative de l’Union Européenne et continue de rassembler autour d’elle un grand nombre de mécènes particuliers, donateurs, entreprises et fondations qui ont permis de constituer un écosystème durable entre acteurs de la culture et de l’économie, contribuant ainsi au futur de l’opéra et de la danse.

EDOUARD BRANE

Pour aller plus loin dans la lecture

Actualités Jean-Marie Villégier

Jean-Marie Villégier

Actualités La Vénus noire n'est plus

La Vénus noire n'est plus

Actualités Virginia Zeani 1925-2023

Virginia Zeani 1925-2023